Que vous soigniez occupant, propriétaire, propriétaire bailleur ou locataire d’un logement, l’assurance souscrite pour une habitation vous offre généralement des garanties en cas d’incidents ou d’accidents. Fortement recommandée, elle comporte aussi les garanties de l’assistance à domicile et une protection juridique. Alors, si vous voulez négocier votre assurance habitation, voici quelques éléments essentiels à considérer pour la réussir.

Faites une bonne comparaison pour bien estimer

Pour renégocier votre assurance habitation auprès de votre assureur, vous pouvez procéder plusieurs manières. Pour la réussir, vous pouvez utiliser diverses techniques.

Afin d’obtenir un contrat qui vous couvre à la hauteur de vos attentes et aux meilleurs tarifs, vous devez prendre le temps de bien comparer. En effet, avant de souscrire une assurance habitation, vous devez faire une comparaison entre plusieurs compagnies.

Une fois cela effectué, vous serez en mesure d’étudier en profondeur les différents contrats proposés par les divers assureurs. De cette façon, votre choix se portera sur les meilleures garanties qui vous semblent raisonnables. L’autre point crucial de cette étape est qu’elle vous aidera à déterminer correctement le budget prévu pour souscrire une assurance habitation.

Par ailleurs, vous devez vérifier s’il est possible d’exclure certaines garanties supplémentaires afin de ne pas payer des tarifs superflus. À titre d’exemple, on peut citer la garantie additionnelle qui consiste à faire protéger vos fenêtres et baies vitrées. C’est le cas si vous habitez au dernier étage d’un immeuble.

Faites jouer la concurrence

Lors de la présentation des clauses du contrat d’une assurance habitation, il peut arriver que vous ne soyez pas entièrement couvert par l’assureur. De plus, si vous constatez que vous payez trop cher vos cotisations, alors vous avez le droit de faire jouer la concurrence.

Cette technique peut mettre la pression à votre assureur. Par conséquent, il ne prendra pas le risque de perdre un client au profit d’une compagnie concurrente, surtout si vos paiements sont considérables.
En cas d’insatisfaction, vous pourrez demander un devis à d’autres assureurs et les faire parvenir à votre actuelle compagnie d’assurances. Cela tiendra lieu de preuve. Ainsi, votre structure d’assurance n’aura plus d’autre choix que de diminuer le montant de votre assurance habitation.

Dès que vous aurez obtenu des réductions sur votre assurance, vous pouvez lui proposer des couvertures supplémentaires. Cela vous permettra de payer moins que la normale.

Les autres arguments à mettre en avant pour convaincre votre assureur

Pendant la négociation de votre assurance habitation, utilisez tous les moyens dont vous disposez pour arriver à votre fin. Pour ce faire, montrez à votre assureur actuel que votre situation a changé. Autrement dit, vous devez lui faire comprendre que vous n’avez plus les mêmes besoins.

Outre cet argument fondamental, expliquez à votre assureur que vous êtes son client depuis plusieurs années. Ainsi, vous pourrez bénéficier d’une récompense de fidélité. En plus, prendre également la dévaluation de votre capital mobilier au fil des années comme argument peut être judicieux.

Proposez-lui aussi de vous retirer des garanties du contrat, qu’il fasse baisser les plafonds d’indemnisation. En gros, demandez-lui une baisse totale de vos factures.

Négociation assurance habitation, erreurs et pièges à éviter

Il est vrai que la négociation d’une assurance habitation peut s’avérer souvent compliquée. Cependant, ne posez pas des actes qui peuvent vous être fatals plus tard.

En effet, vous devez éviter de faire de fausses déclarations dans le but de payer moins. De plus, vous ne devez pas sous-estimer la valeur de vos biens mobiliers tels que les meubles, le matériel informatique, ainsi que les objets de valeurs.

Dans tous les cas, votre assureur avec qui vous négocier votre assurance habitation n’est pas dupe. Celui-ci prendra le soin de bien vérifier toutes les informations reçues de votre part avant de vous fournir une réponse favorable.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Conaissez-vous WelcomR ?