D’après la loi Alur du 26 mars 2014, tous les locataires sont désormais dans l’obligation de souscrire une assurance pour leur logement. La meilleure assurance est bien celle avec une large couverture. Entre garantie de base et couverture étendue, quelles sont vos options ?

Assurance « risques locatifs »

Les risques locatifs sont courants dans tout contrat de location. Les assurer met à l’abri aussi bien le propriétaire que le locataire. La garantie risques locatifs couvre les dégâts que peuvent occasionner un incendie, un défaut de tuyauterie ou une explosion. En pratique, elle protège le logement de tout sinistre. C’est une assurance obligatoire pour le locataire. Il met le locataire face à ses responsabilités quant au logement qu’il loue.

Cependant, à elle seule, elle ne saurait prendre en compte toutes les charges. Cette garantie est en effet « caduc ». En cas de sinistre, elle ne couvrira pas les dommages aux personnes ni aux biens personnels du locataire. Seuls le logement et son équipement sont concernés par le dédommagement.

Assurance responsabilité civile

Encore appelée « RC », la responsabilité civile est l’obligation de prendre en charge tous dommages causés à un tiers. La garantie responsabilité civile habitation est donc l’assurance qui assume la réparation de dommages causés à un tiers. En clair, lorsque vous ou une personne vivante sous votre toit provoquez un accident au logement d’un voisin, la responsabilité civile est engagée. Elle couvre alors tous les frais liés à la réparation de l’incident.

Au cas échéant, c’est à vous qu’incombe la charge de régler cette facture. Sont inclus dans le contrat, les ayants droit du souscripteur, mais aussi ses animaux de compagnie. Contrairement à la garantie risques locatif, cette assurance est facultative. Elle n’en demeure pas moins importante.

Assurance habitation multirisque

L’assurance multirisque habitation est l’assurance par excellence. Elle a une couverture plus étendue. Elle couvre tous vos biens personnels ainsi que toutes les personnes résidentes dans le logement. En effet, outre la responsabilité limitée et les risques locatifs, elle s’étend aux dommages des biens du locataire. Elle prend aussi en charge les grands sinistres exclus par les risques locatifs. Concrètement, la MRH offre les garanties :

  • incendie,
  • bris de glace,
  • vol
  • et même catastrophes naturelles.

En prime, il existe les options et des renforts.

L’assurance locative pour un studio meublé est obligatoire. S’il ne s’exécute pas, le locataire verra simplement son contrat résilier. Le propriétaire peut également en contracter une qui affectera au loyer sur un an.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Conaissez-vous WelcomR ?